La décompression vertébrale Cox

Table de decompression vertebrale cox

La méthode Cox de décompression vertébrale est une technique chiropratique manuelle qui vise à restaurer le mouvement de chaque segment vertébral. Sur une table de traitement spécialement conçue, les ajustements se font en douceur, sans impulsion, la plupart du temps sans craquements. Cette méthode peut être utilisée pour soigner les hernies discales, les sciatiques et plusieurs autres conditions reliées aux maux de dos.

douleur et soulagement

La surface des foramens intervertébraux (les trous par où passent les nerfs spinaux) augmente jusqu’à 28% après la décompression.

Les objectifs

La technique Cox vise à rétablir l’harmonie entre les différentes structures de la colonne vertébrale.  Une importance particulière est accordée au disque intervertébral, impliqué dans la plupart des maux de dos.

Les objectifs de la décompression vertébrale sont :

  • Élargir le canal vertébral
  • Réduire la pression sur les disques intervertébraux et les nerfs spinaux
  • Restaurer le mouvement normal de la colonne vertébrale
  • Améliorer la posture, améliorer les fonctions corporelles, et créer un effet de bien-être

La technique Cox

La méthode Cox de décompression vertébrale est une technique chiropratique qui a vu le jour il y a environ cinquante ans et porte le nom de son développeur, le Dr James Cox, chiropraticien.  Challengé par la difficulté de certains maux de dos et déçu par les résultats qu’il obtenait avec les méthodes de traitement conventionnelles, le Dr Cox a fait table rase des concepts alors enseignés. Clinicien hors pair et excellent chercheur, il a jeté les bases d’une approche moderne et scientifique pour traiter les hernies discales et les différentes conditions qui affectent la colonne vertébrale.  Encore actif en recherche et en enseignement en 2020, le Dr Cox est un pionnier mondialement reconnu et un géant de la profession chiropratique.

Lors d’un traitement, le patient est généralement couché sur le ventre et le chiropraticien prend un contact manuel, directement sur la colonne vertébrale.  Pour réussir à réduire la pression d’un disque intervertébral, la distance entre les vertèbres doit être augmentée, c’est-à-dire que la colonne vertébrale doit être allongée.  Pour effectuer la décompression, le chiropraticien peut utiliser la distraction axiale, la flexion ou une combinaison de mouvements.  L’ajustement Cox est une série d’oscillations rythmées qui se font en douceur et avec précision. Chaque segment de la colonne peut être isolé et décomprimé individuellement, que ce soit au niveau lombaire, thoracique ou cervical.  Il est d’ailleurs possible de traiter toute la colonne vertébrale lors d’une même séance, un des grands avantages de la méthode Cox.

91%

Lors d’une étude effectuée sur 1000 personnes souffrant de douleurs lombaires (hernies discales pour la plupart), 91% ont été soulagées par la technique Cox.

Les protocoles Cox

Les protocoles Cox sont des balises et des règles à suivre pour maximiser les résultats.  Une douleur au dos peut ressembler à une autre douleur au dos, mais dans les faits, une irritation facettaire ne se traite pas de la même façon qu’une sciatalgie et la hernie discale d’une personne ne se traite pas nécessairement de la même façon que celle de son voisin.  Une approche standardisée, rigoureuse et basée sur la science est préférable.

La table Cox

La table de traitement Cox est un instrument indispensable pour effectuer des traitements en décompression.  Les premiers modèles de table Cox étaient des prototypes issus d’un bricolage inventif, mais l’avancement technologique a grandement aidé le développement de la technique Cox.  Les tables sont maintenant des outils de précision, conçus par des ingénieurs et fabriqués par une compagnie américaine de robotique.

Les sections mobiles de la table permettent d’aller chercher la pleine amplitude de mouvement alors que les moteurs électriques permettent un étirement de la colonne vertébrale sans effort.  La qualité de l’équipement permet au chiropraticien de se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire le bien-être du patient.  Malgré sa grande utilité, il faut toutefois comprendre que la table ne fait que répondre aux commandes.  En tout temps, c’est le chiropraticien qui contrôle le traitement.

Seulement 2% des chiropraticiens suivent et réussissent la certification Cox.

Des traitements pour quelles conditions?

La méthode Cox est particulièrement efficace pour soigner les hernies discales, les discopathies et les entorses cervicales ou lombaires.  Puisqu’elle réduit la pression sur les racines nerveuses, elle est aussi très efficace pour éliminer les irradiations (sciatiques, brachialgies, raideurs profondes à l’omoplate ou à la fesse…)

Toutefois, même si elle est a d’abord été développée pour traiter les hernies discales, la décompression vertébrale Cox n’est pas seulement pour les cas les plus graves.  Elle peut être utilisée pour les petites ou les grandes douleurs au dos.  Il s’agit d’une thérapie qui convient autant à l’athlète dans la force de l’âge qu’aux personnes plus âgées souffrant d’ostéoporose ou d’arthrose.

En conclusion, que ce soit pour soigner un petit inconfort ou pour traiter une hernie discale aiguë, la technique chiropratique Cox de décompression vertébrale est la méthode la plus souvent utilisée par le Dr Riendeau.

La décompression vertébrale n’est pas seulement pour les cas de hernie discale. Si elle peut aider les cas les plus lourds, imaginez ce qu’elle peut faire pour les conditions moins sévères!

Plus sur la technique chiropratique Cox de décompression vertébrale

Dr Cox et Dr Louis Riendeau

Dr Cox et Dr Riendeau, chiropraticiens, lors d’une journée de perfectionnement en Indiana, à la clinique privée de Dr Cox.